Mgr Vincent Coulibaly et l’imam Elhadj Mamadou Saliou Camara parmi les 100 africains de l’année 2017

0
259

Ils ne sont pas de même confession religieuse. Ce qui ne les empêche pas de former un duo en faveur de la réconciliation des guinéens.

Nommés comme coprésidents, en 2011, de la Commission nationale de réflexion sur la réconciliation nationale, ils ont rendu leur rapport en juin 2016.

Les deux leaders religieux recommandent entre autres que la journée du 28 septembre – en raison des tueries de 2009 au stade de Conakry – soit institutionnalisée Journée nationale du repentir, du pardon, et de demande de la grâce de Dieu pour le peuple de Guinée.

Ils ont aussi recommandé que les acteurs politiques privilégient le dialogue politique comme mode de règlement des conflits. Même si leurs poids ne leur permettent pas de faire oublier « l’irremplaçable » Robert Sarah, au Vatican depuis près de 20 ans, ils parviennent à se faire écouter.

In New African N°53 • Mars – Avril 2017

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY