Alpha Condé : ‘’Nous ne voulons plus exporter nos matières premières…’’

0
158

A Tokyo, le président en exercice de l’Union africaine a parlé au nom de l’Afrique. Alpha Condé, qui était en visite officielle au Japon, a exprimé les attentes du continent vis-à-vis du pays au soleil levant.

‘’L’Afrique peut être l’usine du monde. C’est un très grand marché. On sera plus de 2 milliards en 2050’’, indique Alpha Condé à des hommes d’affaires japonais. En plus, note-t-il, ‘’la plupart des pays africains sont essentiellement des fournisseurs de matières premières. Nous ne voulons plus exporter nos matières premières brutes. Nous voulons les transformer sur place’’.

Le président en exercice de l’Union africaine invite les entreprises japonaises à investir en Afrique en contribuant ainsi à mettre fin à une nouvelle forme d’esclavage, selon lui. ‘’Vous voyez les drames des jeunes africains qui meurent dans le désert ou dans les eaux de la Méditerranée. C’est une nouvelle forme d’esclavage’’, estime-t-il.
‘’Les premières formes d’esclavage avaient vidé l’Afrique de ses forces vives. L’immigration aussi est en train de vider l’Afrique’’, assure le président Condé avant de conclure : ‘’Nous voulons mettre fin à cette nouvelle forme d’esclavage et nous espérons que les entreprises nippones seront au rendez-vous de l’Afrique nouvelle’’.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY