L’ambassadeur de la paix, El hadj Dieriba Diaby : « Au lieu d’envoyer les enfants à manifester, la politique doit d’abord jouer son rôle »

0
108

El hadj Dieriba Diaby s’est inscrit dans le registre de la promotion de la paix depuis des années 1990. C’est dans cette optique que l’ambassadeur de la paix, a réuni les hommes de médias, ce samedi 29 Juillet 2017 dans les locaux de la fondation sis à Ratoma pour parler de leur implication dans le processus de maintien de la paix en Guinée.

 A l’entame de son intervention, l’ambassadeur de la paix est conscient du rôle de la presse précise, « sans la presse, il n’y a pas un Etat, sans la presse, il n’y a pas de liberté et il n’y a pas d’amour. C’est vous qui créé cet amour-là et c’est vous qui créé la division aussi. Donc, je pense qu’en vous demandant de nous accompagner veut dire tout court que pour moi, El hadj Dieriba vous êtes tous ambassadeur de la paix. Et vous êtes tous membres de la fondation  de la paix parce qu’à travers vous, nos messages arriveront là où nous-mêmes qu’on ne peut pas arriver ».

Interroger sur l’actualité sociopolitique de la Guinée, l’ambassadeur de la paix a demandé aux responsables de privilégier le dialogue, « à mon avis, il faut dialoguer afin de trouver la solution  et non pas par la force. Au lieu d’envoyer les enfants à manifester, la politique doit d’abord jouer son rôle. Parce qu’en Guinée parfois, nous n’avons même pas besoin de  faire appel la communauté  internationale pour parler entre les guinéens. Donc, il ne faut pas qu’on compte des dizaines de morts ou de blessés avant de dire que nous sommes d’accords. Les politiciens se connaissent et ils parlent à longueur de journée. Mais, c’est nous les peuples qui sont aveuglés. Et actuellement on s’occupe plus de nos pauvretés, mais on s’occupe de la politique. A mon avis, il faut dialoguer afin de trouver les solutions », a souligné El hadj Dieriba Diaby.

Toujours fidèle à ces messages, El hadj Dieriba Diaby a appelé les guinéens à consolider la paix, « à mon avis chaque guinéen est responsable de la situation actuelle de notre pays. Donc, changeons nos mentalités et cherchons à développer notre pays dans la paix, dans la cohésion sociale, liberté, fraternité et dans l’amour pour que chaque guinéen puisse vivre dans le pays heureux », a conclu l’ambassadeur de la paix.

 

Fanta Kanté pour guineefutur.com

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY