Ibrahima Chérif Bah de l’UFDG rétorque, « Personne ne peut me donner de leçon de démocratie ou de nationalisme en Guinée… »

0
130

A l’occasion du meeting de l’opposition républicaine tenue à Kagbélen le lundi dernier, l’ancien gouverneur de la banque centrale et vice-président de l’UFDG, Ibrahima Chérif Bah a déclaré que personne ne peut lui donner de leçon de démocratie ou de nationalisme en Guinée.

« (…) Peur ! Moi, Ibrahima Chérif Bah avoir peur de quoi ? Je dis que réaffirmer et je vais même aller plus tard à d’autres occasions pour montrer que ce gouvernement a divisé la Guinée. Depuis 2011 la politique que le gouvernement a mené, c’est celle de diviser la Guinée pour régner. Je suis choqué aujourd’hui de constater même les jeunes générations entre 15 et 25 ans sont divisés. Nous l’UFDG, nous voulons corriger ça. Si je suis rentré en politique depuis d’une dizaine d’années, c’est pour participer à ce que ce pays soit géré et bien gouvernement », a souligné M. Bah

Et d’enfoncer, le vice-président de l’UFDG précise, «  je suis à l’aise de parler la question politique en Guinée parce qu’elle existe. Je suis à l’aise parce que, moi je suis métisse. Métisse peulh, Soussou et mandingue à la fois. Personne ne peut me donner de leçon de démocratie ou de nationalisme en Guinée. Nous avons resté ici, étudier ici, travailler ici, chauffeur ici sous le régime de Sékou Touré. Nous ne voulons pas quitter ce monde et laissé ce pays dans cet état avec la jeunesse divisée. Un pays où les gens se voient en syndicaliste. Je n’ai pas deux passeports, j’ai un seul passeport et je suis guinéen depuis des générations en génération », a fait savoir Ibrahima Chérif Bah.

 

 

Abdoul  Malick pour guineefutur.com

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY