Grève des enseignants : Un gendarme tué à Bomboly…

0
215

Ce lundi 19 février 2018, les violences ont repris à Conakry avec des manifestations de jeunes réclamant l’ouverture des classes.

Sur l’axe Hamdallaye-Bambéto-Cosa, la circulation est complètement paralysée. Des jeunes règnent en maîtres absolus.

Nous venons d’apprendre qu’un gendarme a été tué  au niveau de Bomboly entre Bambéto et Cosa. Selon nos informations, il s’agit de l’adjudant Nfamara Yansané. Il aurait reçu des cailloux dans les échauffourées entre manifestants et forces de l’ordre. Une information qui a été confirmée au téléphone par un officier supérieur de la gendarmerie avec notre confrère de la radio Nostalgique.

Nous y reviendrons.

Maké Fofana pour guineefutur.com

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY