Rumeurs sur la mort du Général Baffoé : l’officier de police dément et dit se porter bien

0
69

Le matin du lundi, 19 février 2018, le Général Ansoumane Camara dit Baffoé, directeur des unités d’intervention de la police apprend avec stupéfaction, son décès via les réseaux sociaux, alors qu’il était au service.

L’officier fait savoir que l’information est partie du compte d’une tierce personne avant de se propager comme une traînée de poudre sur la toile.

Rencontré ce mercredi, 21 février 2018, par un reporter de Mosaiqueguinee.com, le Général Baffoé dément  cette information qu’il juge infondée.

« Même à ton ennemi, il ne faut pas lui souhaiter la mort. Parce que c’est Dieu qui donne la vie et la vie, elle est sacrée. Si l’intéressé me souhaite la mort, lui, il me souhaite la vie dans la santé. Moi je sais qu’on me diabolise, mais tout ce que je fais, je le fais dans le cadre de mon travail et en toute responsabilité », précise-t-il.

Il ajoute par ailleurs qu’un policier est appelé à faire son travail et non à se faire plaire.

« Partout dans le monde, on ne trouve pas où le policier est aimé. Un policier qui cherche à se faire aimer est un mauvais policier. Parce que la société d’aujourd’hui, il y a plus de malfaiteurs que de gens qui respectent la loi », dit-il.

Pour l’heure, ceux qui souhaitent la mort imminente du Général Baffoé devront encore attendre, car il est pour le moment vivant. Mieux, en tant que religieux, les écritures saintes nous interdisent formellement de souhaiter le malheur à son prochain à plus forte raison la mort.

Mosaiqueguinee.com

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY