Office Guinéen de Publicité: le CA en session d’examen et d’adoption du rapport 2017

0
78

La Direction Générale et le Conseil d’Administration de l’Office Guinéen de Publicité (OGP), sont réunis depuis ce matin dans un réceptif hôtelier de la place.

Cette session porte sur l’examen et l’adoption du rapport annuel d’activité de l’OGP. Les travaux sont dirigés par le nouveau président du Conseil d’administration, Moussa  Condé Tata vieux, ancien ministre des Pêches.

Dans son discours, le DG de l’OGP a tenu à déplorer l’immixtion de certains organismes de l’Etat, ayant entamé le bon élan que lui et son équipe avait réussi à donner à l’entreprise.

«Après avoir connu une croissance qui  se passe de commentaire au cours des exercices 2015 et 2016, l’OGP s’est heurté à une immixtion hautement préjudiciable que j’impute à certains organismes publics et autres institutions (l’ARPT, la RTG et le  Gouvernorat de la ville Conakry notamment)», a-t-il déclaré.

A cela, poursuit-il, s’ajoute une résistance généralisée qui se passe de commentaire quant au respect de la réglementation qui régit la Publicité.

«L’exercice 2017 aura donc été marqué par une atmosphère délétère, caractérisée notamment par des contentieux interminables et des incompréhensions improductives qui ont eu pour conséquence, une exploitation de nos ressources en deçà de nos capacités réelles et essentiellement orientée vers une gestion de subsistance», a-t-il ajouté.

Dans son discours, Paul Moussa Diawara a aussi rendu hommage au Chef de l’Etat qui l’a nommé à ce poste il y a de cela quatre ans, quatre ans durant lesquels il a réussi à faire de l’OGP un grand contributeur au trésor public.

Avant d’ouvrir les travaux, le PCA, Moussa Condé, a invité les membres de l’instance qu’il dirige à ne pas oublier la mission qui est la leur.

«Puisque chacun de nous est investi de la confiance du Chef de l’Etat, il faudrait que chacun de nous fasse tout pour qu’il y ait des résultats au sortir de cette session. Des résultats qui peuvent faire avancer l’OGP et faire de lui une entreprise qui dépasse les autres», a recommandé l’ancien ministre des Pêches.

A noter que sur un effectif total de onze, huit membres du CA étaient présents à l’ouverture de la session.

A suivre…

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY