New York/relance post-Ebola : Alpha Condé cherche 500 millions de dollars

0
252

Selon l’AGP, en marge des travaux de la 71ème Session ordinaire de l’Assemblée générale des Nations-Unies à New York, la délégation guinéenne a présenté aux bailleurs de fonds un nouveau plan de relance économique post-Ebola portant, notamment sur la création d’emploi, la réinsertion sociale des femmes et des jeunes, ainsi que la modernisation du secteur de Santé.

Pour la réalisation de ce plan, note l’agence guinéenne, le président Alpha Condé a indiqué, que son gouvernement cherche un financement de 500 millions de dollars US. Sur la question, le chef de l’Etat a fait une déclaration, jeudi, 22 septembre 2016, au siège des NU à New York, lors d’une conférence de presse conjointe avec le vice-premier ministre belge et directeur du PNUD, dans laquelle il a présenté les grandes lignes de ce plan de relance.

Extraits… «(…) Les ministres avaient déjà fait la présentation des différents types de mécanisme qui ont été retenus pour opérationnaliser le fonds de relance post-Ebola, ainsi que les grandes lignes d’un programme phare que nous mettons en œuvre dans le cadre du fonds de relance. Il s’agit du programme de création d’emploi et de réinsertion socioprofessionnelle des jeunes, et le programme de relance économique qui contient le programme national d’entrepreneuriat féminin. Au total, le fonds de relance couvre cinq piliers prioritaires.

En plus de la relance économique, de l’entrepreneuriat féminin et de l’emploi des jeunes qui, ensemble, constituent le premier pilier…Celui-ci couvre la Santé, la réduction des risques et des contingences, la protection sociale, le soutien à l’eau et à l’assainissement, ainsi que la gouvernance…

Le fonds de relance est un mécanisme spécifique de mobilisation de financements et d’exécution des projets que la Guinée met en place avec l’appui du PNUD… A la suite des conférences de Washington et New York, organisées respectivement en mars, avril et juillet 2015, sur le financement des plans de relance post-Ebola dans les trois pays les plus touchés par Ebola (Guinée, Liberia et Sierra Leone), nous souhaitons mobiliser cinq cent millions de dollars (500.000.000$) supplémentaires pour la Guinée auprès de nos partenaires de développement dans le cadre de mécanisme du fonds de relance… Le fonds de relance sera géré conformément aux principes de la Déclaration de Paris sur l’efficacité de l’aide…, avec une gouvernance paritaire basée sur la responsabilité mutuelle du gouvernement et de ses partenaires… ».

Avec AGP

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY