Rôle des Conseils de quartier et de district : Des Frondeurs constituent un mémorandum

0
264

Depuis la signature de l’accord du 12 Octobre dernier cela a divisé entre les partis membres de l’opposition républicaine. Ce mercredi 14 Décembre 2016, des membres du Front National pour la Défense des Droits des Citoyens (FRONDDC), une plateforme mise en place contre le point 2 de l’accord du 12 octobre, ont animé une conférence de presse ce mercredi 14 décembre 2016 au siège du Rassemblement pour la Renaissance es le développement (RRD) situé à Sangoyah.

Ces acteurs de la scène politiques et de la société civile ont présenté un mémorandum qu’ils entendent déposer dans les quartiers de la capitale pour, disent-ils, faire comprendre aux citoyens à la base, ce que doit être un Conseil de Quartier ou de District.

Dans sa présentation sommaire dudit mémorandum, Saïkou Yaya Diallo, porte-parole des organisations de la société civile membres de du front, a déclaré que, le Conseil de quartier ou de district est un lieu non seulement d’information pour la collectivité sur les attentes et les propositions des habitants, mais aussi un lieu de concertation sur les projets communautaires.

Prenant la parole, l’honorable Alpha Sila Bah, président du PGRP, et Coordinateur du front, a annoncé que plusieurs députés comptent se joindre à leur cause. Il jure qu’ils feront en sorte que les représentants du peuple au parlement rejettent purement simplement le projet de loi sur le code électoral qui n’est qu’une violation de loi à leurs yeux.

De son côté, Abdoulaye Kourouma, président du RRD, a interpellé les acteurs concernés sur les conséquences de la désignation des Conseils de quartier et de district au prorata des résultats des élections communales. Il a appelé au couplage des élections communales et locales.

Abdoul Malick pour guineefutur.com

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY