« Lorsqu’il y a 55 000 candidats pour 5000 places, il y aura forcément des frustrations à la fin du processus », déclare Mamadi Youla

0
202

 devant les journalistes privés et publics, le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Mamadi Youla a rencontré ce jeudi 12 janvier 2017, pour présenter les vœux les meilleurs de la nouvelle année à toute la famille des médias. C’était dans les locaux de la Primature en présence des ministres de la Communication, Rachid N’diaye, des Affaires Sociales et de la Promotion de l’Enfance, Sanaba Kaba ainsi que celui de l’Enseignement Technique et porte parole du Gouvernement, Damantang Abert Camara.

 A l’entame, le Premier ministre  après avoir présenté ses vœux les meilleurs aux journalistes présents. Le chef du gouvernement a précisé le progrès de son gouvernement au cours de l’année 2016, « Parmi les points de réussite, il a entre autres cité l’atteinte du programme avec le fonds monétaire international (FMI) et la tenue du dialogue inter-guinéen qui a abouti à la signature d’un accord le 12 octobre dernier ».

Parlant le concours, le PM Mamady Youla a rappelé les critères d’accès à la fonction publique, « les critères de recrutement à la fonction publique guinéenne. Il faut rappeler que l’entrée dans la fonction publique obéit à un certain nombre de règles puisqu’il y a des lois qui régissent le processus d’entrée dans la fonction publique. L’une des règles par lesquelles il faut passer, c’est le concours. Puisqu’il faut donner la chance à tous ceux qui remplissent les conditions pour rentrer à la fonction publique », a-t-il rappelé

Selon lui, ce concours a été organisé, ceux qui ont réussi sont aujourd’hui les 5000 admis, « mais vous comprenez que lorsqu’il y a 55 000 candidats pour 5000 places, il y aura forcément des frustrations à la fin du processus. Les dispositions sont prises et je pense que les choses sont entrain de rentrer dans l’ordre. Il y avait peut-être un besoin aussi d’information et cette information a été donnée par le ministre en charge de l’Enseignement Pré-universitaire », a-t-il précisé.

Abdoul Malick pour guineefutur.com

 

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY