Abdourahamane Sanoh tranche : ‘’il n’y aura pas de négociations sur le 3ème mandat’’

Le parlement européen a appelé jeudi le pouvoir d’Alpha Condé et l’opposition à faire preuve de retenue, à agir de façon responsable et à engager un dialogue constructif pour trouver une solution durable, consensuelle et pacifique.

En réaction à cet appel, le coordinateur du Front national pour la défense de la constitution (FNDC), Abdourahamane Sanoh, a assuré que son entité est prête à dialoguer pour trouver une issue à la crise.

‘’Le dialogue est toujours mieux. C’est l’arme essentielle. Mais qu’on ne nous renvoie pas dos-à-dos avec le pouvoir. La violence est du côté des forces de sécurité qui sont mises à la disposition du président Alpha Condé pour l’aider à réussir son coup d’Etat’’, indique-t-il dans les Grandes gueules.

Selon M. Sanoh, le FNDC a prouvé à suffisance qu’il ne ferme pas la porte au dialogue. ‘’A la demande des religieux, on a fait une trêve. Si on n’avait pas la volonté de dialoguer, on n’aurait pas cela. Mais ne confondez pas le dialogue avec les négociations sur le 3e mandat. Il n’y aura pas de négociations sur le 3e mandat’’, tranche-t-il.

Le coordinateur du FNDC affirme que le chef de l’Etat Alpha Condé, qu’il accuse d’être à l’origine de la crise actuelle, veut prendre le pays en otage et en faire une propriété privée. ‘’Ça, on ne le permettra à personne’’, dit-il d’un ton ferme.

Il soutient que le FNDC mène un combat noble contre ‘’l’accaparement du pouvoir par Alpha Condé et son clan. Nous sommes convaincus que tout doit se jouer ici en Guinée. Le président continue à dérouler son programme comme si de rien n’était. Le FNDC aussi ne dira pas not dernier avant d’atteindre son dernier objectif. Autant, il va continuer à dérouler son programme, autant, nous allons continuer à mener le combat’’.

Avec Visionguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :