CORONAVIRUS : L’Afrique prépare une contre-attaque, les étudiants africains en Chine sont dans la psychose

Le coronavirus est un virus qui a été détecté en Chine et qui fait en ce moment 106 morts et 4500 personnes contaminés. Dans les autres pays on note une cinquantaine d’autres malades répertoriés en Asie, en Australie, en l’Europe et en Amérique du Nord.

Face à la propagation rapide de ce virus, certains pays veulent opter pour le rapatriement des ressortissants vivant à Wuhan vers leur pays d’origine. On peut citer États-Unis, Japon ,la France, l’Allemagne, Thaïlande et maintenant le Maroc.

En Afrique, il ya eu seulement des cas de suspicions du coronavirus dans des pays tels que la Côte d’Ivoire ,l‘île Maurice et le Kenya où un nouveau cas suspect vient d’être détecté à l’aéroport international Jomo Kenyatta de Nairobi. Toutes les présumées victimes venaient de la Chine.

La grande Psychose

À Wuhan, métropole du centre de la Chine et épicentre de l’épidémie, Les étudiants africains ont du mal à cacher leur inquiétude et à vivre dans ces conditions de quarantaine. Ils espèrent être rapatriés dans leurs pays respectifs  en attendant que la situation se stabilise d’autant plus qu’ils n’ont plus facilement accès à la nourriture et n’ont pas le droit de se déplacer.

Les nouveaux étudiants qui ne parlent pas encore le mandarin sont dépaysés. Les autorités chinoises ont menacé de couper le WiFi pour éviter la diffusion de fausse information sur la propagation du coronavirus sur le réseau social WeChat, le plus populaire en Chine. Toutefois, les communautés estudiantines africaines  tentent de s’entraider en organisant sur les réseaux  sociaux des groupes pour faire part de leurs besoins en vivres en communiquant dans des langues locales africaines .

 Du Côté de la ville de Pékin, le gouvernement a demandé que tous les ressortissants reportent leurs voyages à l’étranger, après avoir suspendu depuis lundi tous les voyages de groupe concernant la fête du nouvel an chinois.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :