Damantang Camara accuse des manifestants du FNDC d’être armés de ‘’cocktails molotovs’’

Le ministre de la sécurité et de la protection civile a indiqué jeudi que les forces de de sécurité accompliront leur mission de maintien de l’ordre pour empêcher les actes de violences et de vandalisme qui caractérisent, selon lui, les manifestations du Front national pour la défense de la constitution (FNDC).

Des agents des forces de sécurité sont accusés de déverser de l’huile sur la chaussée à l’occasion des manifestations et d’en faire porter le chapeau aux partisans du FNDC. Ce que dément Damantang Albert Camara dément ces accusations.

‘’C’est totalement ridicule de dire que des agents de la sécurité ont déversé de l’huile sur la chaussée et brulé un marché. On peut tout reprocher aux forces de l’ordre, mais pas de céder à cette incivilité de bas étage’’, assure-t-il dans la Tribune de l’Actu.

Pour le ministre de la sécurité, les partisans du FNDC ‘’prônent la violence, déversent de l’huile de vidange sur la chaussée et jettent des cocktails molotovs sur des véhicules pour les brûler’’.

‘’Je n’ai pas vu des gens marcher avec des banderoles, ils ne font pas de demandes pour manifester. Les manifestations qu’on voit, ce sont des pneus brulés, de l’huile déversée sur la chaussée et des barricades par endroits. Ça, ce sont des actes de vandalisme, de violence et d’incivisme qui sont posés par le FNDC’’, dit-il à qui veut l’entendre.

Damantang Albert Camara affirme que l’Etat fera tout pour assurer la sécurité des personnes et leurs biens. ‘’Nous avons un dispositif de veille qui est déployé sur le terrain, notamment dans les zones réputées être avec un fort potentiel de violence et nous veillons à ce que des actes vandalisme ne soient pas posés’’, indique le ministre Camara.

Avec Visionguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :