Damaro répond aux eurodéputés: «…Ils veulent peut-être qu’on utilise ce que les djihadistes utilisent »

A propos de la demande de suspension de financement et de fourniture du tout matériel de sécurité et de répression, aux forces de sécurité guinéenne, Amadou Damaro Camara,  président du groupe parlementaire RPG arc-en-ciel, n’est pas passé par quatre chemins.

Dans un langage clair, le député a rappelé au parlement de l’UE que la Guinée a un destin particulier, celui de son indépendance.

« Souvent nos partenaires ou certains de nos partenaires cessent d’apprendre ceux qui sont les guinéens. Nous avons une philosophie particulière en Guinée. Même si on est pauvre mais on veut être indépendant. Je ne connais pas l’origine du matériel de maintien d’ordre en Guinée mais apparemment, très peu viennent de l’Union européenne, de toute façon. Si on n’a pas les armes conventionnelles de maintien d’ordre, ils veulent peut-être qu’on utilise ce que les djihadistes utilisent »

Toutefois, il a martelé que la Guinée est un état qui est respectueux de ses engagements en matière de collaboration avec ses partenaires.

Avant d’enfoncer le : « C’est le peuple de Guinée qui décide du destin des guinéens et de la Guinée. Il faut que tous les partenaires d’où qu’ils sortent comprennent ça une fois pour toute, en ce qui concerne la Guinée », a-t-il fait savoir.

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :