Guinée-Frontières terrestres fermées au commerce, départ du FMI: le ministre du Budget s’exprime

L’annonce de la suspension des missions du Fonds Monétaire International (FMI) en Guinée à partir du 09 février 2020, s’est vite répandue dans la cité ces dernières 24 heures après la publication d’un article par nos confrères de Guineenews. Le ministre du Budget était ce vendredi, 06 février, dans l’émission les Grandes Gueules de nos confrères d’Espace Fm pour tenter de rassurer l’opinion.

Ismael Dioubaté a été interpellé aussi sur la décision de fermeture temporaire des frontières terrestres au commerce, un autre sujet qui suscite une avalanche de critiques à l’endroit du gouvernement.

Pour la suspension par le FMI de toutes ses missions, le ministre l’explique par la situation politique marquée par les élections législatives annoncées. «Lorsqu’il y a des élections ou des épidémies dans un pays, on suspend automatiquement pour des raisons techniques en attendant de voir clair. Il vous souviendra qu’en 2015, pour des raisons techniques le FMI avait suspendu son assistance à la Guinée parce que nous étions en période électorale. Cette suspension est une procédure interne, ça n’a rien à voir avec un programme économique et financier», a déclaré Ismael Dioubaté. A ceux qui s’inquiètent des conséquences de cette décision, le ministre rassure qu’il «n’y a aucun programme qui sera annulé ».

Evoquant la fermeture des frontières terrestres au commerce international, le ministre du Budget l’explique par des alertes de de menaces terroristes notifiée à la Guinée par l’Organisation mondiale des douanes (OMD).

«On est dans un système d’organisation mondiale qui est l’OMD, qui a alerté tous les pays de l’Afrique de l’Ouest. Vous savez, il y a des djihadistes qui sont au Mali et dans la bande islamique Sahelo sahélienne. Donc à tout moment les alertes sont au rouge au niveau de l’OMD et nous avons pris des mesures conservatoires», a déclaré Ismael Dioubaté dans les GG.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :