Hommage à notre frère Cheick DEM (Par le journaliste et écrivain Ibrahima Diallo)

« Monsieur Solutions parti au Royaume des Cieux pour toujours ».

J’ai le cœur meurtri en prenant la parole devant cette auguste assemblée qui se trouve dans cette situation pleine de chagrins et d’émotions.

En bon croyant, j’ai cru en ma foi pour trouver la force nécessaire afin d’articuler ces quelques mots en guise de témoignage de reconnaissance devant la dépouille mortelle d’un grand frère, devenu par la force des choses un ami et un collaborateur.

Qui l’eut cru qu’après notre dernière rencontre, il y a de cela quelques jours seulement en compagnie du grand frère Abdoulaye Condé qu’un symposium allait nous réunir ce matin comme c’est le cas maintenant pour des témoignages à titre posthume pour notre Cheick DEM dont l’évocation du nom suscite de vives émotions chez nous. Que Dieu Le Tout Puissant soit loué et lui accorde le Paradis éternel. Amine.

CHEICK DEM,

Ce que je sais de vous, c’est que, quand j’étais avec vous, je ne voyais pas que mon  Grand frère, mais un homme sage, humble, affable, loyale et pondéré. Vous aviez cette capacité incroyable à vous mettre à ma portée, à pardonner mes écarts de langage. Bref, vous avez réussi à m’amener à vous considérer comme ami et proche collaborateur. Entre vous et moi, il n’y avait plus de limite. À tout moment et en tout lieu, j’avais l’autorisation tacite de vous contacter pour partager d’excellents moments et recueillir vos sages conseils.

C’est le lieu et le moment pour moi de louer vos qualités d’homme de Paix et de rassembleur.

Je voudrais que chacun de nous retienne  de Cheick DEM, un homme sage et sincère, dont l’ambition a été de servir sa Nation. Il a été un homme reconnu pour son humanisme, sa sincérité, son honnêteté et son dévouement à la chose sportive.

Mon cher frère, Maintenant que vous allez vous reposer éternellement dans le Royaume des Cieux, j’implore le Tout Puissant Allah de vous accorder sa miséricorde.

Bien aimé dans ses différents sobriquets, Feu DEM, répondait à Petit Dem, le Ministre Saoudien du Pétrole, Pico, dont les enfants :

Macky Dem Falachar

Abdoul Kader DEM

Ahmed DEM

Mory DEM

Aissatou DEM

Doivent accompagner dans le grand Amour et la grande foi aux œuvres du Seigneur Dieu.

Sa sœur et son frère (Jumeaux) Hassanatou et Alhassane, qui ont fait une partie de leurs études avec Malick SANKHON, doivent faire de même. Et mieux encore cet autre grand homme, même si depuis l’annonce de la triste nouvelle, le DG de la CNSS reste hautement affligé voire inconsolable.

Affectueusement et par un langage plein d’humour, il taquinait ses frères de tous les jours :

Alpha Ibrahima KEIRA qu’il appelait le diplomate de renom.

Tibou KAMARA, qu’il appelait l’animal juif

Fodeba Isto KEIRA, qu’il appelait Don Fogbê

Ibrahim khalil Kaba « Lilou »

Antonio SOUARE « Tony »

N’fa Mory TOURÉ, Conseiller du Ministre des Sports et ami d’enfance de DEM. « Ndougnon

Mamoudou DIOUMESSY « djossê »

ABDOULAYE CONDÉ « don Ablo »

Malick SANKHON « Mamouna »

Mahamoudou Nabaniou cherif

Le Gle Maturin BANGOURA « le Gomina »

Nanette SOKAMBI, la fille de Tony

N’fa Mady, mon fils

El Hadj Sékou, mon Papa

Moussa Sifo, mon fiston

Soufiane SOUARÉ, fiston

Kins CISSOKO, « l’homme de confiance »

Bobis KEBĖ, « l’enfant terrible de la Sig Madina

Ibrahima Blasco Barry, « le gardien du temple

brahima sory DIALLO, don Debek

Jean Baptiste Williams « JB Willis

Lappé Bangoura « Trapatoni »

Dr Hussein Chaloub « Docta »

Mohamed Koué « Momo »

Abdoul Karim Bangoura AkB, « ma petit Nara »

Mohamed Sogoboly «Nwougna »

Le doyen Ansmane BANGOURA « N’tara »

Et moi-même « Don IBRO l’activiste »

Pico, avait aussi un grand respect pour les KABA qu’il appelait beau à cause de son épouse Hawa KABA.

Il était d’une humanité profonde. Trésorier et Administrateur du Horoya Athletic club; son club de cœur. Cheick DEM était un Financier et Administrateur Civil. Haut cadre des Impôts, du Port Autonome de Conakry, Directeur du Patrimoine Bati Public, membre du CONOR, Conseiller Financier du Président Antonio SOUARE.

Pour la petite histoire : 

C’est après la transition du CNDD menée par le Capitaine Moussa Dadis CAMARA et le Gl. Sékouba KONATÉ que notre frère Cheick DEM a décidé de revenir dans les rouages du Football guinéen. Pour cela il prend attache avec un de ses lieutenants Fodeba Isto KEIRA, Mamadou Saïdou BAH dit ANA le Boss et moi-même. De consultations en consultations, il voulait prendre les rênes du FC Séquence.  Il part à la rencontre de sponsors et de bonnes volontés. Mais après réflexion, Fodeba Isto, Ana le boss et moi-même lui avions suggéré de travailler avec le Président Antonio SOUARE qui venait de reprendre le Horoya en 2012 grâce aux bons soins de Laye Oumar KOULIBALY, Jean Alfred MATHOS, Koulti Mady KABA, Mamoudou DIOUMESSY, Abdoulaye CONDĖ, pour ne citer que ceux-là.

Ayant placé sa confiance en nous, le Président Antonio SOUARE, vu l’expérience de Cheick DEM, il le propulsera comme Administrateur du Club rouge et blanc de la banlieue. Au fil du temps, Cheick DEM, marquera les Esprits dans le monde du football guinéen et fera partie du cercle restreint du Président du groupe GBM.

Il sera alors consulté sur les grandes décisions.

Après les décès, il y’a quelques mois de Tonton BAK, et de Commissaire Yaya CAMARA, Paix à leurs Âmes, nous perdons un autre maillon fort de notre « Chaîne d’Union ».

Un grand vide, difficile à combler dans la galaxie Antonio SOUARE.

Comprenez la tristesse de toutes ces personnes ; car Cheick DEM avait la solution aux problèmes de la galaxie Antonio SOUARE d’où cheick DEM ou Monsieur Solutions aux problèmes posés.

Toute âme goûtera ainsi à la mort…

Dors en paix dans le Paradis Éternel du Tout  Puissant, mon grand !

On ne se reverra certes plus au petit déjeuner. Mais je garde le sourire par amour pour le tien; et continuerais à prier pour ton ascension vers nos ancêtres par la Grâce du Bon Dieu.

Ibrahima DIALLO Journaliste/ Écrivain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :