Mamady Kaba, à propos des tueries en Guinée : « On ne peut pas continuer à tuer et espérer avoir la stabilité »

Les actes de violences exercés contre des citoyens et les tueries à répétition en Guinée ne laissent pas indifférent l’ancien président de l’INIDH.

Mamady Kaba invite l’État à promouvoir la justice, en faisant la lumière sur les violences meurtrières récemment enregistrées dans le pays.

« On ne peut pas continuer à tuer et espérer avoir la paix et  la stabilité.  Une personne qui a perdu un être cher d’une façon dramatique, une balle dans la tête ou encore l’enfant unique d’une famille qui a été fauché par balle donc ça crée des familles révoltées surexcitées, dans ce cas le seul moyen de désarmer les cœurs, c’est la justice. Quand la justice n’arrive pas à se faire pour les familles des victimes, ces familles peuvent décider de se donner justice en utilisant des moyens de bord.  C’est pourquoi l’État doit fournir tous les efforts possibles pour retrouver les coupables de ces meurtres », a invité l’ancien président de l’INIDH.

Selon cet activiste des droits de l’homme : « la justice est le pilier de la paix, donc il est temps que les forces de sécurité fassent preuve de professionnalisme lors des opérations de maintien de l’ordre afin d’éviter des scènes de vengeance », a plaidé Mamady Kaba.

Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :