Procès massacres du 28 septembre : l’OGDH réconfortée par la demande des eurodéputés

Cette demande du parlement européen, réconforte  l’organisation guinéenne des droits de l’Homme et du citoyen.

Selon le président de l’OGDH, l’invite des eurodéputés, vient appuyer le combat mené par sa structure, dans le cadre de l’organisation du procès sur le  massacre du 28 septembre.

« C’est une recommandation qu’on a toujours eu à faire à l’État guinéen. En leur demandant que nonobstant  le principe de la présomption d’innocence, il est plus élégant pour à la fois, les fonctionnaires concernés que pour l’État guinéen, de les décharger de leurs fonctions actuelles,  en attendant qu’ils répondent de leurs actes. Si le tribunal ne les reconnait pas dans une quelconque culpabilité et qu’ils sont acquittés, ou qu’ils sont déchargés de toutes accusations portées sur eux, libre à eux de reprendre leur boulot, si L’Etat le sollicite. Nous nous en réjouissons de revoir que le parlement européen est en phase avec ce qu’on avait demandé à l’État guinéen. On appuie cette idée » a-t-il affirmé

Abdoul Gadiry Diallo, estime que l’application de  cette requête du parlement européen, permettrait à la Guinée  de respecter les principes, d’un Etat de droit.

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :