Une psychose paralyse les activités à Mamou-la ville quadrillée par des militaires

Pendant que les citoyens vaquaient librement à leurs activités dans la ville carrefour, à 17h une psychose a brusquement envahi le centre ville.

Toutes les activités ont été arrêtées. Les carrefours quadrillés par les agents de la sécurité et les bérets rouges du BATA (bataillon autonome des troupes aéroportées).

Un mouvement de panique a commencé à perturber une mobilisation des militants de Bantama Sow à la maison des jeunes qui étaient en campagne électorale pour les élections législatives. C’est à la suite de cette panique que les bérets rouges ont commencé à parader dans la ville.

Après la mobilisation, plusieurs militants ont ôté les t-shirts de campagne pour rentrer à la maison.
Le marché central a été obligé de fermer. La circulation interdite sur la rue commerciale et les voies d’accès vers les zônes résidentielles et administratives.
Contacté par nos confrères, Elhadj Amadou Tidjane Diallo le maire de la commune urbaine dit ne « pas être informé de cette situation. »
Depuis l’incendie du bureau du procureur la nuit dernière, la sécurité est renforcée à plusieurs niveaux de la ville.
Avec guineenews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :