Urgent : le parlement européen demande à ne plus fournir du matériel de sécurité et de répression à la Guinée

En plus de condamner les violences meurtrières, enregistrées en Guinée, lors des manifestations du FNDC, le parlement européen demande aux pays membres de l’UE, de suspendre le financement et la fourniture du tout matériel de sécurité et de répression, aux forces de sécurité guinéenne.

L’annonce a été faite, à travers une résolution prise par le parlement européen, hier mardi 11 février 2020 à Strasbourg.

« Nous demandons instamment à l’UE et à ses États membres, de suspendre tout financement et de fourniture de matériel de sécurité et de répression aux forces de sécurité de Guinée Conakry », mentionne-t-on dans cette résolution.

Dans la même lancée, les eurodéputés ont suggéré une réforme des lois existantes, en vue d’abroger toutes les dispositions accordant l’immunité judiciaire aux agents de l’État d’une part et garantissant l’accès rapide et sans équivoque aux proches et aux avocats, à toutes les personnes détenues.

Mosaïqueguinee.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :